07 décembre 2008

No One Interferes

nooneinterferes

Martina Topley-Bird - April Grove


      Elle marchait le long de la rue, sous cette brise légère et les flocons de neige qui fondaient avant même d'atteindre le sol ou ses joues. L'obscurité lui apparaissait accueillante, et bien que mal éclairée la beauté du lieu lui était révélée. Grisée par l'alcool pris durant la soirée, c'était d'un pas quasi dansant qu'elle déambulait, le regard au ciel, bravant le monde autour d'elle. Quelle douce euphorie! Elle avait alors tout pour être heureuse, tel qu'elle le pensait alors. Un de ses rêves était réalisé, sans qu'aucun fâcheux événement ne vienne l'occulter, et puis après tout elle n'était plus seule. Elle le verrait demain. Un sourire s'épanouit encore plus largement sur son visage, mais elle n'avait le temps de penser à ça. Elle voulait avant tout prolonger ce moment de rêve solitaire et nocturne, remarquant à peine les passants tout aussi alcoolisés et heureux qu'elle. Ils riaient, elle ne comprenait pas ce dont ils parlaient , il lui semblait. Sa langue à lui? Probablement.

       Elle pouvait sentir les pavés au travers de ses semelles comme elle abattait ses pieds brusquement, lourdeur inconsciente en traversant.

       Dorénavant, elle saurait faire dans cette ville. Elle aurait prouvé à elle-même qu'elle serait capable de tout. Seule, elle serait confortable dans tous les lieux et milieux. Cette moelleuse solitude dont elle savait s'entourer. Une couverture, qu'elle devait surveiller: celle-ci ne devait en aucun cas lui donner froid. Ses pensées n'étaient encore concentrées sur le sujet. Le temps viendrait assez tôt pour elle. Un mois de novembre inhabituellement doux avait dissimulé le fait que l'hiver serait glacial.

Naturellement.

( pix )

Posté par questionmark à 01:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur No One Interferes

Nouveau commentaire