13 décembre 2008

Recovery from the past

kenichi

Nujabes - Lady Brown feat. Cise Starr

             Une conversation. À propos de ce qu'ils avaient pu partager. À présent, la culpabilité devait se ranger de son côté. Elle se demandait bien pourquoi. Ce qu'il ressentait, elle voulait bien essayer de comprendre, car elle avait plus ou moins traversé la même chose récemment. Seulement, cela faisait presque un an... Un an qu'elle avait arrêté. Qu'il n'avait alors rien dit. Qu'elle était passée à travers plusieurs moments de "moins bien", mais elle avait réussi à l'oublier. Malgré tout ce qu'elle avait pu endurer, ce que ses autres déceptions lui rappelaient. Ce à quoi elle fut renvoyée sans cesse. Elle pouvait lui parler alors tranquillement, bien que la plupart du temps elle baillait d'ennui face à lui.

               Surtout lors de ses infructueuses tentatives de la ramener à lui. Si tard. Une fois seulement que c'était fini avec l'autre. Autre avec qui il n'avait osé rompre, sous prétexte de ne vouloir la faire souffrir (la pauvre, elle était malade...). Ah, l'officielle, tous les moyens ne sont-ils bons pour la garder? Elle lui avait presque fait espérer une fusillade là où elle étudiait. Alors qu'il s'agissait d'une fille bien en fin de compte. Elle ne devait être blâmée pour ignorer ce qui se tramait dans son dos. De la comparaison qui avait lieu, secrètement.

               Être comparée l'avait minée. Chose qu'elle avait toujours craint comme la peste, mais qui semblait la rattraper à chaque fois. Être spectatrice, elle ne pouvait l'accepter plus longtemps, peu importe les promesses.

               Quoi, à présent on devait critiquer son envie de rester libre? De garder la tête haute? Elle aurait dû accepter les appels quotidiens d'une autre quand lui ne daignait l'appeler une fois par mois? Elle n'avait jamais aimé le concept de se trouver enchaînée à quelqu'un par peur d'être seule, au détriment du respect mutuel. Il avait reconnu le fait de ne pas l'avoir respectée. Il avait dit s'en vouloir de l'avoir perdue. Il se sentait mal.
                Elle n'y pouvait rien. Ce n'étaient plus ses histoires. Elle avait donné plus qu'assez alors quoi de plus naturel que de reprendre? Elle ne pouvait perdre cette habitude de refuser de donner quoi que ce soit "gratuitement". Tout sacrifice n'avait aucun sens, aucune importance à ses yeux. Pourquoi se jeter à corps perdu dans une situation insatisfaisante, si aucunes conséquences ne peuvent être vues concrètement, que ce soit à long ou à court terme? Elle voulait avant tout influer sur sa destinée, elle et personne d'autre.
                Personne ne l'avait jamais aidée, elle ne dépendait de personne. C'est ainsi qu'elle voyait la vie.

                Alors qu'il la traite d'insensible, de froideur. N'est-elle pas libre, enfin?

( pix )



Posté par questionmark à 01:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Recovery from the past

Nouveau commentaire